UN REGARD PLURIEL SUR LE MONDE [MARDI 8 JANVIER]

🇹🇩 Tchad : le bureau du procureur de la République convoque le leader du mouvement politique Les Transformateurs

Pour des reproches non révélés au public, le procureur de la République, près du Tribunal de Grande Instance de N’Djamena a convoqué en date du 4 janvier 2019 l’ex économiste à la Banque africaine de développement (BAD), Dr. Succès Masra, converti en politicien. 
Le leader des Transformateurs s’est présenté hier, lundi 7 janvier devant les autorités qui ont aussitôt annulée la convocation pour vice de procédure.
Selon des indiscrétions, cette convocation fait suite aux sorties médiatiques et critiques du leader des Transformateurs qui mettent mal à l’aise le Gouvernement.

🇹🇩🇱🇾 La Libye émet une série de mandats d’arrêt contre des rebelles tchadiens

Depuis le sud de la Libye, des rebelles tchadiens se plaignant d’une série de mandats d’arrêt émise à leur encontre par Tripoli. 
Le Gouvernement de Tripoli reproche aux rebelles une ingérence dans la crise libyenne, tout en traitant ceux-ci de malfaiteurs. Pour les rebellions dont les membres sont cités sur ces mandats cependant, il s’agit purement de noms extraits sous l’effet de tortures d’un de leur arrêté à Tripoli. Ils sont au total 36 à figurer sur la liste du procureur général de Tripoli, qu’il soupçonnent d’être à la solde du régime de N’Djamena.

🇹🇩 La Fondation Grand CÅ“ur (FGC) célèbre ce 11 janvier son deuxième année de service

L’organisation non-gouvernementale de la Première dame du Tchad, Hinda Deby Itno, souffle sur son deuxième bougie ce 11 janvier 2019.
Organisation humanitaire, FGC opère dans quasiment tous les domaines sociaux, notamment la santé, l’éducation, le bien-être familial ainsi que les besoins fondamentaux. Elle est d’une part appréciée pour ses actions humanitaires envers les couches vulnérables. Cependant, d’aucuns la critiquent pour ces actions jugées trop étatiques au détriment des institutions compétentes. La source de ses fonds d’opération est aussi régulièrement la cible des interrogations de nombreux observateurs.

🇬🇦 Gabon : échec d’une tentative de coup d’état en l’absence du président Ali Bongo

Le régime Bongo a été brièvement secoué par une tentative de prise de pouvoir par un groupe de militaires alors que le Chef de l’État se trouve toujours en exil médical à Rabat, au Maroc. Les putschistes qui ont pu saisir les moyens de communications officielles de l’État ont annoncé dans un premier l’instauration d’une démocratie au Gabon, dirigé par la famille Bongo Ondimba depuis 1967.
Ce coup de force n’a duré que quelques heures, les forces royales au régime Bongo ont pu reprendre le contrôle de la capitale Libreville. Les cinq militaires putschistes identifiés ont été mis aux arrêts. Plusieurs sources évoquent une opération discrète plus large avortée par des militaires haut gradés et proches collaborateurs du président de la République, à la dernière minute, sachant que le coup de force était mal parti.

🇨🇫 RCA : une fraction militaire issue de La Séléka s’empare d’une ville minière – elle rejette toute négociation avec les autorités du pays

La ville minière de Bakouma est tombée entre les mains du Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), une fraction rebelle issue de La Séléka. Abdoulaye Hissène qui serait le patron du FPRC a rejeté les tentatives initiales de négociations pour permettre aux autorités légales de reprendre la ville. Il indique par ailleurs son intention d’étendre militairement son contrôle sur toutes les localités autour de la ville minière qui regorge des réserves importantes de ressources naturelles, principalement l’uranium et le diamant. Ville stratégique, Bakouma accueillait la société minière française Areva, qui avait suspendu ses opérations il n’y a pas longtemps pour des motifs toujours secrets.

🇺🇸 Le président de la Banque mondiale annonce sa démission quatre ans avant la fin de son second mandat

En fonction depuis 2012, et alors que son mandat devrait expirer en 2022, l’Américain Jim Yong Kim, le président de la Banque mondiale a décidé de jeter l’éponge. Sa démission a été annoncée hier dans une communication officielle de l’institution basée à New York. Elle indique que l’ex président rejoindra « une société ». Les priorités futures de Jim Yong Kim, selon la même source seront pour « les investissements dans les infrastructures dans les pays en développement. »

NDJAMENA 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *