UN REGARD PLURIEL SUR LE MONDE [MARDI 11 JUIN]

🇹🇩 « Les Transformateurs » dépose une plainte contre le gouvernement tchadien 

Cela semble être la suite logique du bras de fer opposant le nouveau parti politique « Les Transformateurs » et le gouvernement tchadien. Hier, ledit parti a porté plainte pour tentative d’assassinat, coups et blessures volontaires, violences et voies de fait, a appris NDJAMENA 24. Pour rappel, le 1er juin dernier, des éléments anti-émeutes de la police nationale, du Groupement mobile d’intervention rapide (GMIP) ont violemment dispersé à coups de grenades lacrymogènes la conférence d’officialisation de la formation politique « Les Transformateurs », dite illégale par les autorités qui ont, le 23 avril dernier, rejetées le dossier de création du parti. Un projectile a atteint le président du parti politique, laissant ce dernier avec une blessure à la tempe.

🇹🇩 Tchad : les épreuves du baccalauréat annoncées pour le 1er juillet 

Les examens du baccalauréat session 2019 marquant la fin du secondaire au Tchad ont été annoncés pour le 1er au 6 juillet prochain.

🇹🇩 Le Lycée de Laï bénéficie de don en matériel informatique

C’est un don fait par l’Organisation non-gouvernementale, Partenariat pour l’appui et le développement des innovations en éducation, santé et environnement. Plusieurs équipements informatiques ont été offerts au Lycée de Laï, dans la province de la Tandjilé, a appris NDJAMENA 24.

🇲🇱 Le Mali de nouveau endeuillé

Aucune revendication n’a encore été faite. L’attaque meurtrière a réclamée une centaine de morts et plusieurs blessés selon le bilan officiel, toujours provisoire. Dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juin, des assaillants ont infiltré le petit village de digon de Sobane, près de la ville de Sangha, dans le centre du pays. Il s’agira d’une conflit intercommunautaire selon les observations préliminaires. Le 23 mars dernier, une attaque similaire avait endeuillé le Mali, entrainant à de vives condamnations.

🇬🇦 Après 19 moins derrière les barreaux, l’opposant gabonais Frédéric Massavala libéré

Frédéric Massavala Maboumba a été libéré après 19 mois de prison. L’opposant et Porte-parole de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), crée par Jean Ping, a été mis aux arrêts pour instigation et manifestation contre l’État. Désormais citoyen libre, le Porte-parole de la CNR compte et ex collaborateur des deux régimes Bongo déplore des conditions de détention très pénibles.

NDJAMENA 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *