Tchad : l’opposant Ngarlejy Yorongar refait surface au sein du CNDP

L’opposant historique tchadien, Ngarlejy Yorongar le Moiban, absent depuis un certain temps, a refait surface sur la scène politique.

Novembre 2018, l’opposant indiquait sur son profil Facebook : “je suis en soins des séquelles des tortures à Paris pour faire l’IRM et à Bruxelles pour voir mon médecin traitant.”

Député fédéraliste depuis 1997 et farouche opposant au chef de l’État Idriss Deby Itno, Ngarlejy Yorongar a été plusieurs fois jeté dans les prisons du régime, tout récemment en 2008, lors d’un assaut rebelle sur la ville de N’Djamena, parti du Soudan. Une bataille entre compatriotes pour le fauteuil présidentiel, qui a suscité une chasse aux opposants, dit-on, commandité par le régime arrivé à bout du souffle. Mais grâce à une intervention musclée de la France alliée, le régime Deby s’impose de nouveau. 

Retour influent sur les législatives à venir ?

Samedi 15 juin aurait ainsi marqué le retour influent du fondateur du parti Fédération, Action pour la République (FAR), avec sa désignation au titre de membre de la CNDP. Il rejoint ainsi, la structure politique avec 14 autres membres de l’opposition et 15 membres de la majorité conformément la parité régissant la CNDP, présidée en outre par le Secrétaire du parti au pouvoir, le Mouvement patriotique du salut (MPS).

Cadre national de dialogue politique, le CNDP a été établie en 2007 pour encourager et faciliter les concertations entre le pouvoir et opposition démocratique. Mais le CNDP est aussi un acteur majeur des élections, il a pour mission de redéfinir consensuellemment le cadre juridique des échéances électorales.

La désignation des membres du Cadre pour les législatives ne fait pas l’unanimité cependant, certaines formations politiques accusent les politiciens haut placés de les avoir sciemment exclues. Une attitude, qui, selon les plaignants pourrait favoriser la fraude électorale, très souvent déplorée au Tchad. 

NDJAMENA 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *