POLITIQUE : Le torchon brûle entre le jeune ministre Routouang Mohamed Ndonga Christian et le conseiller à la présidence Abderaman Koulamallah

Vendredi 02 octobre, le ministre de la jeunesse et des sports, Routouang Mohamed Ndonga Christian lâche sur ton sec un coup de gueule sur sa page Facebook, pour dénoncer les dérives et les vices qui entravent le bon fonctionnement du Sport tchadien. On peut lire sur le premier paragraphe de son texte « le monde du Sport en général et le football en particulier est rempli de mafieux qui n’ont aucune notion de patriotisme et d’intérêt de la Nation Tchadienne. Ils sont souvent prétentieux et se disent ayant les « bras long » et prêt à réduire l’autorité du Ministre au néant. Il est plus qu’urgent que les non-dits de ce secteur soient profondément assainis. » Il continue au troisième paragraphe « allez dire que c’est de l’ingérence, allez corrompre les médias que le Jeune Ministre veut jouer dans un terrain glissant […]. Je ne ménagerai aucun effort pour peser de tout mon poids pour que ce cercle vicieux ne soit plus un frein au développement du sport. »

Visiblement, Abderaman Koulamallah n’entend pas cette sortie rocambolesque de la même oreille. Il ne tardera pas à répliquer aux propos « inacceptables » du Jeune Ministre, « en tant que vice-président » d’un club de football dit-il. Il le somme de bleu et l’invite à plus d’humilité et de leadership. « Vous venez d’arriver, prenez le temps d’abord de faire le bilan de votre ministère […]. Vous dirigez un ministère pauvre et qui demande une solidarité totale de tous les acteurs engagés pour la promotion du sport. Vous nous traitez de mafieux et vos propos frisent la diffamation. Consacrez votre énergie et votre intelligence à fédérer le sport et vous en avez les moyens. » Lira t-on sur le post du conseiller.

N’DJAMENA 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *