“Déguisé” en soldat, le président tchadien descend sur le front de la lutte-anti terroriste dans la région du Lac Tchad


N’DJAMENA 24 | Idriss Deby Itno a temporairement rangé sa casquette de locataire du palais rose en faveur de celle d’un soldat en colère. Arrivé dans la province du Lac, à l’Ouest du Tchad le 24 mars dernier, le Chef suprême des armées refuse de regagner son palais présidentiel à N’Djamena tant que la secte islamique Boko Haram ne mordra la poussière. 

Installé désormais dans la région du Lac Tchad, l’homme d’État dirige lui-même l’opération de riposte baptisée “Colère de Bohoma”, d’après le nom de la localité où 98 soldats tchadiens ont été tués le 23 mars dernier par ladite secte lors d’un violent accrochage qui a duré plusieurs heures.

Dans la même optique de lutte anti-terroriste, un décret instituant une “zone de guerre” dans deux départements de la province du Lac a été signé par le Chef de l’État, le 26 mars dernier. 

Par ailleurs, trois jours de deuil national ont été décrétés du 25 au 28 mars, en la mémoire des soldats tués.

3 thoughts on ““Déguisé” en soldat, le président tchadien descend sur le front de la lutte-anti terroriste dans la région du Lac Tchad

  1. Bonjour part respect a notre cher président idriss beby un panafricain de coeur je vois ce combattant comme khadafi moi je dit non la population ne le comprenez pas tout sa pour le bien de l Afrique pour les États-Unis d Afrique nos soit disant dictateur d Afrique ne le comprenez pas paix a son âme vive l Afrique vive les États-Unis d Afrique

  2. Youre so cool! I dont suppose Ive learn something like this before. So good to search out any person with some authentic thoughts on this subject. realy thanks for starting this up. this website is something that is wanted on the web, someone with somewhat originality. helpful job for bringing something new to the internet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *